Résistance identiaire en Calabre

11 01 2010

Le ministre de l’intérieur italien, Roberto Maroni, appartenant à la Ligue du Nord, a souvent déclaré que l’une des causes de la violence en Italie est l’immigration clandestine d’Africains, tolérée depuis de trop nombreuses années. Les faits viennent de lui donner raison.

Vendredi 8 janvier, dans la petite ville de Rosarno, en Calabre, 2 000 Africains clandestins ont incendié des voitures, brisé des vitrines à coups de bâtons et blessé 19 policiers, en expliquant, pour justifier ces violences, qu’ils étaient maltraités dans les entreprises agricoles de la région.

Plusieurs centaines de Calabrais ont réagi avec vigueur, en rendant coup pour coup aux Africains et en demandant que le gouvernement prenne des mesures contre les immigrés.

Un millier de ceux-ci ont préféré quitter la ville dans la nuit, pour gagner des « centres d’accueil » à Crotone et Bari. Où va probablement s’appliquer le vieux principe « mêmes causes, mêmes effets ».

En tout cas les Calabrais (comme les Corses) donnent l’exemple d’Européens qui refusent d’accepter l’inacceptable.

Que résonne dans toute l’Europe notre mot d’ordre : Résistance et Reconquête !

Pierre VIAL

Capitalistes et Maffieux unis dans le combat pour l’exploitation des Peuples et la Destruction des Identités ! Le Pacte “immoral” dure depuis la fin de la seconde Guerre!

Chasse des immigrés, Italie, Calabre, Rosarno | Choc des civilisations


Actions

Information




%d blogueurs aiment cette page :